VOYAGE D’AFFAIRE

VOYAGE D’AFFAIRES

Nous allions chez Ikea
Ma fille et moi
Une petite trotte en voiture
Un peu près une heure de route
Mais une fois n’est pas coutume

Je me branche sur radio Classique
Pour profiter de ces précieuses minutes
Entre mère et fille
Moments de qualité –
Elle entendrait des morceaux choisis
Qui changeraient un peu de ses choix habituels
D’adolescente de treize ans
Elle serait exposée aux plus grands
Rien de tel que l’intimité d’un voyage en voiture
En captivité forcée
Pour créer des liens durables
Et au-delà des générations

Je me revoyais récemment au volant
Sur une route de campagne
La Symphonie du nouveau monde en bande-son
Un autre jour un Albinoni jamais entendu auparavant
Ou encore Telemann à la mathématique enluminée
Ou Tchaikovsky et sa sensibilité
Et tout ça souvent au moment opportun

Fi des CD et de mon IPod!
Des transmissions filiales programmées
Je laissais le hasard
Choisir ce que nous partagerions aujourd’hui
Le plaisir de l’imprévu! de la surprise!
De l’aventure!
Et pour moi et pour elle

Hélas, au lieu des violons
Des hautbois, des clavecins
Au lieu d’un nocturne de Chopin
Des voix se lèvent:
Appelez dès maintenant, il est encore temps!
Cela ne prendra qu’une minute
Et votre compte bancaire sera automatiquement débité !
Sans aucune difficulté !
Vous vous sentirez si bien après
Sachant que vous avez donné pour ce que vous aimez!

J’ai raté mon coup, mais je serai patiente
Un des inconvénients mineurs de la vie
Quand ils auront terminé leur vente
Nous serons juste avec la musique
Rien de mal avec leur campagne
Apres tout nous allions chez IKEA
Pas une retraite spirituelle

Les minutes passent
Au fil du paysage désertique d’un printemps trompeur
Je rallume la radio:
Allez, ne vous faites pas prier!
Nous savons que vous voulez donner!

Et sur ce CD, vous trouverez
Le canon de Pachelbel!
Et pour Elise de Beethoven !
Ainsi qu’une tasse à café
Une aubaine de 240 dollars que vous ne retrouverez jamais
A aucun autre moment!
Alors appelez dès maintenant ou vous le regretterez.
Et pour vous donner un avant-goût
Laissez-nous jouer l’une des pièces:
Le Rondo à la Turque de Mozart!

Je me détends dans mon siège
Chantonnant sous les yeux admiratifs de ma fille
Dibidibidi dibidibidi dibidibidibidibidibidibidi…
C’est déjà quelquechose
Mais déjà ils reviennent
Et reprennent de plus belle
j’aurais dû le savoir
Hier encore ils essayaient de me vendre
La carrière entière de Leonard Bernstein
Un boîtier de 45 CD!
Pour un don de 120 dollars en une fois, ou en paiements mensuels
Avec en bonus un cours de fabrication de pâtes fraiches
Et un tablier monogrammé!

Bruckner: Os Justi
(Une nouvelle équipe est passée à un autre CD:
Paradisum: Serene Sacred Songs)
Les voix nous enchantent malgré nous
On se regarde et je dis:  Tiens, j’ai presque envie de l’acheter, ce CD.
Moi aussi, elle répond.
Nous sourions à leurs efforts héroïques
A nous faire sortir notre portefeuille
Ils croient qu’ils m’auront à l’usure
Mais que puis-je faire, je conduis !

Au retour j’essaie encore
Le destin n’a pas encore éteint
Une dernière lueur d’espoir
Ils avaient dit :Vous avez jusqu’à 13h!
Et comme il est maintenant 15h

Donnez pour ce que vous appréciez!
La musique classique transcende les générations
Passez-là à vos enfants!
Ou aux enfants autour de vous
Faites un don unique, ou seulement 10 dollars par mois
Pour un cadeau qui ne cesse de donner!
La musique est le langage de l’âme
Et en remerciement
Vous recevrez: Les plus grands arias de tous les temps!
Un lot de trois CD que vous ne pouvez pas manquer!

Ma fille ne lève même pas un sourcil
Je ne sais pas si elle apprécie la plaisanterie
Et voici un extrait de cette offre incroyable
Silence – Pavarotti se lance :
… La donna e mobile, qual piùma al vento ….
J’entame un accompagnement fougueux
Ma fille me regarde avec des yeux ronds
Tu connais ça aussi?
Je me rengorge. Eh oui!
Au moins j’ai fait mon effet aujourd’hui.
A la fin de l’air, je fais semblant de rater la note
Elle a souri
Là au moins, j’ai réussi mon coup.

*

Nous sommes financés par vous, nos auditeurs” nous répètent à longueur de journée les radios Américaines. Et plusieurs fois dans l’année les chaines passent par des marathons de collecte de fonds qui durent en général une semaine et pendant lesquels les présentateurs se relaient non-stop pour exhorter les auditeurs à devenir membre, ou alors considérer que la chaine pourrait disparaitre. Voilà sur quoi nous étions tombées.
Ceci n’est peut-être pas un poème – mais c’est comme ça que c’est venu : prose structurée?


BUSINESS TRIP

We were going to Ikea
My daughter and I
Quite a ride in the car
Approximately one hour drive
But we don’t do it that often

I turn on Classical Radio Boston
To take advantage of these precious minutes
Between mother and daughter
Quality time.
She would hear selected pieces
That would change her from her usual choices
Of discerning thirteen year old
She would be exposed
To the Great
Nothing like the intimacy a car trip
For a lasting bonding experience
Across the generations

I recall a recent experience
Driving down a country road
With the New World Symphony as a soundtrack
Or another day an Albinoni piece never heard before
Or one of Telemann’s illuminated constructs
or Tchaikovsky and his sensitivity
And all that often at the right moment

Forget CDs or my IPod!
Scheduled filial transmissions
I leave a chance for chance
To choose what we will share today
The pleasure of the unexpected! Surprise!
Adventure !
For me and for her

Alas, instead of violins
Oboes, harpsichords
Instead of a Chopin Nocturne
Voices rise:
Call right now while it’s still time!
It will only take a minute
Your bank account will be automatically debited!
You won’t have to worry about a thing
You will feel so good after
Knowing you gave for what you love!

Not what I had expected. But I’ll be patient,
Just one of life’s minor inconveniences
After they’re done with their pitch
We’ll be right on with the music
Nothing wrong with their campaign
After all we’re on our way to IKEA
Not a spiritual retreat

Minutes pass by
With the desert landscape of a misleading spring
I turn on the radio again:
Just get it over with!
We know you want to give!

And on that CD you will find
Pachelbel’s cannon!
And Beethoven Für Elise!
Together with a coffee mug.
A 240 dollar value that you would never get
At any other time!
So call right now or you will miss it forever.
And to give you a foretaste
Let us play one of the pieces:
Mozart: Rondo à la Turque!

I relax in my seat
Sing along under the admiring eyes of my daughter
That’s a start
But before the end, they come back
With a vengeance
I should have known better
Yesterday they were selling me
Leonard Bernstein’s entire career’s work
In a 45 CD set!
For a donation of 120 dollars! At once, or in monthly payments
And a course on making pasta from scratch
And a monogrammed apron thrown in!

Bruckner: os Justi
(a new team switched to a new CD:
Paradisum: Serene Sacred Songs)
The voices delight us in spite of it all
We look at each other and I say: Well, I almost want to buy it, this CD.
Same, she answers.
We smile at their heroic efforts
At making us take out our wallet
But what can I do, I am driving

On the way back I try again
Fate has not yet extinguished
A last glimmer of hope
They had said, You have until 1 pm!
And it is now 3 pm

Give for what you value!
Classical music crosses over the generations
Pass it on to your children!
Or to the children around you
Make a one-time donation, or only 10 collars a month
For a gift that keeps on giving!
Music is the language of the soul
And for your pledge
You will get: The Greatest Arias of All Times!
A 3 CD set you can not afford to miss!

My daughter does not even raise an eyebrow
I do not know if she gets the joke
And here is one excerpt of this amazing value
Cue track – Pavarotti starts:
… La donna e mobile , qual piùma al vento ….
I start a spirited accompaniment
My daughter looks at me with admiration
You know that one too?
I nod with self-satisfaction: Yes I do!
At the end, I pretend to miss the note
She smiles
Some measure of success.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s