LUNE EN BELIER / MOON IN ARIES

Theme astral

Pendant longtemps, j’ai cru que j’étais Poisson. Ascendant Lion. Point final.
Ca, je pouvais l’assumer, depuis qu’on me le dit. Le poisson est sensible, rêveur, intuitif, le lion plus sec et rugissant.

Et voilà que j’apprends que j’ai AUSSI ma lune en Bélier !
Qui l’eut cru ?

Comme pour tout un chacun, quand j’ai pris ma première bouffée d’air, le chariot des étoiles a interrompu son cours, et a figé comme un instantané l’image du ciel sur ma personnalité et sur ma destinée. Imprimée comme tatouée, pour la vie, cette roue du zodiaque !
Depuis longtemps je connaissais le Poisson, cette petite créature fragile mais agile, froide et glissante, animal au sang froid plutôt pacifique. J’avais bien compris, et assimilé qu’il me rendait plutôt mystérieuse, empathique et discrète. Mystique même. Je m’étais habituée à naviguer dans des eaux tièdes et aux courants porteurs.

Et puis, selon que j’avais en main la bonne heure de naissance, j’avais perçu un ascendant Lion. A la bonne heure. Le lion séchait un peu ce poisson humide et froid et me réchauffait un peu de sa chaleur solaire. J’en acceptais avec reconnaissance et même fierté, la crinière royale et le goût du paraître.
J’apprenais avec joie qu’il me permettait de dépasser mes craintes, mes peurs ou mes limites. Qu’Il y avait dans cette alliance une véritable notion de créativité dans tous les sens du terme.
Et puis voilà que depuis que mes filles se sont prises d’intérêt pour l’astrologie, à cause des applications qui leur donnent en un dixième de seconde que qu’on attendait par courrier pendant des jours auparavant, j’ai recalculé mon thème astral (dans le but de juger ma compatibilité relationnelle avec Coco Chanel et Billy Collins, séparément) et ai découvert que j’avais la Lune en Bélier.

Soudain déboulait ce gros mouton à la laine rêche, aux cornes enroulées en spirales sur les côtés. Que faisait-il dans mon ciel astral, cet animal un peu buté ?

J’ai compulsivement consulté tous les sites que j’ai pu pour mettre à jour la signification, l’influence, d’un tel bovidé dans ma lune. J’ai trouvé ceci, et je cite : votre esprit est impulsif, indépendant, et vous donnez aux autres l’impression d’une femme décidée, dynamique, et entreprenante [….] Vous faites preuve aussi de curiosité, et votre sociabilité est très bonne.

Voilà mon petit poisson qui en frétille d’aise. Il se sent devenir, de sardine, dauphin, requin, baleine!

J’ai déniché quelques évidences indiscutables de la véracité de ces analyses : Lune en IX : grande imagination. Études prolongées, de l’intuition. La réussite professionnelle a lieu à l’étranger, ou en import-export, diplomatie… Contact avec des étrangers. De longs voyages. Des facilités pour apprendre les langues étrangères.

Ceci-dit, tout n’est pas gagné, j’ai appris par exemple que j’ai Saturne en Poissons : c’est une misanthrope. Son humeur est maussade. Elle aime vivre dans la solitude, le recueillement. Aime travailler seule.

Ou encore une méchante opposition Mars – Pluton : elle est violente, brutale, coléreuse et réussit en écrasant les autres sans aucun état d’âme.

Non seulement ça, mais j’ai aussi à faire avec Vénus en Capricorne : ses amours sont sincères. Elle s’attache essentiellement aux personnes à problème, ce qui lui complique la vie, car elle épouse les problèmes de l’autre. Ses sentiments sont profonds, stables, solides, définitifs.

Et d’autres comme celles-là, des vertes et des pas mûres.

Courage, ma fille, me dis-je.

Mais de toutes façons, depuis cette histoire de bélier, je me tricote des pulls en laine épaisse qui me tiennent chaud, j’admire mes cornes stylées. Je blatère.

*

Analyse astrologique avec concentration lunaire réalisée spécialement pour l’Agenda Ironique de Juillet, se trouvant chez Louise Mareuil, chez Mathurinades et coquecigrues. Le sujet en était la lune.

 

* * *

MOON IN ARIES

I always thought I was Pisces. Ascendant Leo. Period.
I could accept that, as I have been told: Pisces is sensitive, dreamy, intuitive, the lion drier and roaring.

And now I learn that I have my Moon in Aries!
Who would’ve believed that ?

As for everyone else, when I took my first breath, the chariot of the stars interrupted its course, and froze in a snapshot the image of the sky onto my personality and on my destiny. Printing down this zodiac wheel as a tattoo for the rest of my life!
For the longest time I knew myself as the Pisces fish, this fragile but agile creature, cold and slippery, rather cold-blooded animal. I understood and assimilated the fact that it made me rather mysterious, empathetic and discreet. Mystical even. I had become used to sailing its warm water and fluid streams.

And then, according to whether or not I was equipped with the right time of birth, I perceived a Leo ascendant. Great. The lion was drying this wet and cold fish and warming me up with its solar heat. I accepted with gratitude and even pride the royal mane and a concern with appearance.

I learned with joy that it allowed me to overcome my fears, my fears or my limits. That there was in this alliance a real notion of creativity in every sense of the word.

And since my daughters became interested in astrology, because of applications that provide them in a tenth of a second with what we used to wait for days in the past, I recalculated my birth chart (in order to gauge my compatibility with Coco Chanel and Billy Collins, separately) and discovered that my Moon was in Aries.

Suddenly, a fat sheep with rough wool and horns spiraling on the sides was barging into my celestial sky. What was he doing here, this slightly ornery animal?

I compulsively consulted all the sites I could to unveil the meaning, the influence, of such a bovid in my moon. I found this, and I quote: your mind is impulsive, independent, and you give to others the impression of a decided, dynamic, and enterprising woman [….] You also show curiosity, and your sociability is very good.

Here my little fish wriggles with ease. It turns from a sardine to a dolphin, a shark, a whale!

I found some indisputable evidence of the veracity of these analyses: Moon in IX: great imagination. Prolonged studies, intuition. Professional success takes place abroad, or in import-export, diplomacy. Contact with foreigners. Long journeys. Has a talent for learning foreign languages.

That being said, all is not won, I learned for example that I have a nasty Saturn in Pisces : she is a misanthrope. Her mood is sullen. She likes to live in solitude, meditation. Likes to work alone.

And a Mars – Pluto opposition: she is violent, brutal, angry and succeeds in crushing others without any qualms.

Not only that, but I also have to deal with Venus in Capricorn: her loves are sincere. She focuses on problem people, which complicates her life because she marries the problems of the other. Her feelings are deep, stable, solid, definitive.

And others such niceties.

Courage, my girl, I say to myself.

But anyway, since this ram story, I knit for myself woolen sweaters that keep me warm, I admire my stylish horns. I bleat.

10 thoughts on “LUNE EN BELIER / MOON IN ARIES

  1. Pingback: Les contributions à l’Agenda Ironique de Juillet – Mathurinades et coquecigrues

  2. Est-ce seulement pour répondre à Louise ? tu parais contrite et dans la mouise avec cet ovidé, on dirait que tout est remis en cause. Quel texte et quel fou-rire j’ai pris 😉 Merci , tu as excité ma curiosité, je vais aller chercher en ce qui me concerne.

    Liked by 1 person

    • Merci PatchCath. En effet, ça faisait un moment que je cherchais à caser cette histoire, ça tombait bien. J’ai un peu exagéré l’effet de surprise, n’empêche que ces idées ont sûrement une influence sur notre perception de nous-même et peuvent porter à réflexion.

      Like

  3. Hi, hi…j’aime bien la façon dont tu commentes ton thème !

    Ben oui, un thème astral , c’est très compliqué, y’a plein de contradictions et de trucs qui se contredisent et ne vont pas ensemble…
    Paraitrait qu’on n’est pas “tout d’une pièce” et qu’on est des êtres “à facettes”… 🙂

    Bon, moi, j’ai la Lune en Balance (c’est-à-dire pile en face de toi, le contraire, quoi !).
    je suis censée, avec ça, être très “gentille” et “conciliante”, ce qui n’est pas toujours le cas…
    Parce que j’ai aussi Mars en Scorpion, et ça , c’est beaucoup, beaucoup moins “gentil”… 😉

    Finalement, c’est ça qui est bien : tu sors ta “Lune en Balance” avec les amis, et ton “Mars en Scorpion” avec les fâcheux… Vive l’astrologie !

    (P-S : Je me penche sur ce genre de choses depuis 30 ans…alors si jamais tu voulais quelques précisions supplémentaires sur ton thème..suffit de demander !)

    Comme ça , vite fait :
    Je lis que tu es quelqu’un de très intuitif et sensible (beaucoup de planètes en Poissons et trigone de Neptune), mais avec du caractère et une tendance à “aller de l’avant” (la fameuse Lune en Bélier et l’ascendant Lion), et puis tu as un certain goût pour l’écriture (Jupiter en Gémeaux) et peut-être même une profession en rapport avec la communication (écrite ou parlée ?)
    Me trompe-je ?
    (je précise que c’est la première fois que je viens sur ton site)

    Like

  4. Pingback: Dix lunes, dit l’autre (agenda ironique de juillet) | Carnets Paresseux

  5. Pingback: Les contributions à l’Agenda Ironique de Juillet – Mathurinades et coquecigrues

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s