LES POSTERS POUR LES POUMONS

D’abord on se demandait ce que c’était
sur les portes de nos profs Américains et Australiens
Ces posters intrigants –
On tendait le cou pour les lire
En descendant des étages supérieurs vers le hall général
Où nous autres étudiants attendions en foule
Tassés comme dans une chambre à gaz
Car nous tous fumions avec avidité

On fumait entre deux cours
en se racontant nos histoires
on échangeait des Marlboro, des Camels
Dont on tapotait les cendres
sur le sol carrelé

Un cours – une cigarette
ou deux.
Surtout les jours d’examen
Et plus on remarquait les posters
plus on avait envie d’aller voir de plus près
Et là on déchiffrait l’anglais
testant nos talents tous neufs
et nos nouvelles voies neuronales

Vos poumons, avant et après
les premiers frais comme la rose
les seconds sombres et rabougris
comme l’andouille de Guémené

On avait déjà vu au lycée dans la salle de biologie
Un poster illustrant de façon artistique
les effets à long terme du tabac et de l’alcool
Un visage bien amoché s’inspirant de Frankenstein
Mais rien de très traumatique
Quelques années plus tard, on pompait impunément

Donc ces affiches de propagande
Nous semblaient curieusement exotiques
Artéfacts des pays lointains
Que nous admirions avec révérence
Avec leurs slogans en Anglais
SMOKING KILLS

+ + +

Dans ma série des souvenirs universitaires, cette image qui reste.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s